Konferans_Gwo_medsiyen

1ere Conférence des parties prenantes

et acteurs de la filière

Gwo Medsiyen (Jatropha curcas)

en Haïti

Ritz - Kinam II, Pétion-Ville, 23-24 Juin 2009

 

Avec le support financier du projet DEED (Développement Economique pour un Environnement Durable – DEED/USAID) et de la Fondation Interaméricaine (IAF)


Organisé par la Fondation CHIBAS-Haïti, la Fondation Jatropha et Jatropha Pepinyè

 

Première journée: Les opportunités et les risques économiques, environnementaux et sociaux liés à la production du Gwo Medsiyen

•    8 :00 Enregistrement des participants ; accueil.

salle
•    9 :00 Introduction : Présentation des intervenants de la première journée et une brève introduction du Gwo Medsiyen comme source de développement économique durable des zones rurales pauvres et des économies marginalisées avec un aperçu de l'état actuel de la culture du Gwo Medsiyen en Haïti.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une vue de l'assistance
 
 
 
 
 
•    9 :20 Allocution du directeur de cabinet de Joanas Gué, Ministre de L’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural.

•    9 :50 Gwo Medsiyen plus qu’une culture bioénergetique : Un aperçu des produits et co-produits de la culture du Gwo Medsiyen (huile-carburant, biodiesel, tourteau riche en protéine pour l’alimentation animale, briquettes de charbon, miel) tout en expliquant l’importance des technologies et la facilité avec laquelle elles peuvent être implantées dans les zones rurales d'Haïti.  Gael Pressoir, CHIBAS.
 
Le Gwo Medsiyen est une plante indigène résistante à la sécheresse et capable de pousser sur les sols marginaux impropres aux cultures annuelles traditionnelles de la chaîne alimentaire. Cette culture est idéale pour un développement durable et socialement responsable et la production de bioénergie dans les économies des pays de zones intertropicales. Les principales caractéristiques du Gwo Medsiyen montrent que ce dernier peut jouer un rôle important dans le contrôle de l'érosion et aussi pour l’obtention d’une huile végétale de très haute qualité (SVO). Le Gwo Medsiyen est une culture pérenne, laquelle, perdant ses feuilles pendant la saison sèche, améliore la fertilité des sols sur le long terme réduisant ainsi les besoins en intrants.

Le Gwo Medsiyen a peu d'exigences à l'égard de son environnement lui permettant de se développer dans des terres qui sont trop sèches ou trop arides pour les autres plantes, ou des terres qui ont été abandonnées par l'homme en raison de l'épuisement des sols. Il a le potentiel de transformer des terres marginales et les rendre contributrices au revenu national et générant des richesses. Le Gwo Medsiyen pousse en effet sur des terres sablonneuses et marginales impropres à l’agriculture (on peut penser aux vastes étendues de mornes calcaires, par exemple dans le Nord d’Ouest, qui ne sont pas cultivées et où pourrait être cultivé le Gwo Medsiyen). Le Gwo Medsiyen permettrait donc de valoriser des terres aujourd’hui mises à nu par la déforestation et qui ne sont pas utilisées pour l’agriculture vivrière.  L’huile de Gwo Medsiyen peut être une source importante de création de richesse pour les agriculteurs les plus pauvres d'Haïti dans les terres les plus marginalisées, et en même temps réduire l’importation de combustibles. Par l'amélioration de l'indépendance d'Haïti en matière énergétique, le Gwo Medsiyen aura un impact positif sur l’économie nationale et améliorera la balance des paiements.

La création d'emploi dans les zones rurales est le principal avantage social attribué à la production de Gwo Medsiyen avec des systèmes de production durable et socialement responsable tandis que le reboisement des terres marginales et la production de bioénergie sont les principaux avantages pour l'environnement. La production de bioénergie à partir du Gwo Medsiyen est un générateur de revenu qui fournit de l’énergie distributive à l’économie locale et la promotion de l'indépendance énergétique abordable dans les économies rurales. Certains pays de l'Afrique peuvent être pris comme exemples de la façon dont la culture du Gwo Medsiyen peut engager des zones isolées dans la production d'énergie et la génération de revenus.Pye-bwa-itil

Les produits du Gwo Medsiyen inclus:

L’huile végétale pure est un substitut indirect du diesel et un substitut direct pour le mazout. La production d’huile-combustible de Gwo Medsiyen est moins exigeante en terme d’investissement et permet aux petits agriculteurs et les coopératives de producteurs de maximiser la valeur ajoutée du produit final dans l’économie locale. L’huile de Gwo Medsiyen peut être utilisée dans les moteurs diesel qui ont été convertis pour fonctionner à l’huile. Les exemples de moteurs fonctionnant à l’huile de Gwo Medsiyen sont les moteurs à mazout et les moteurs de type Lister fonctionnant en deçà de 1200 rpm. Ces types de moteurs ont des avantages compétitifs dans la production d'électricité en zone rurale. Ils peuvent être utilisés dans les opérations de dépulpage et décorticage, le fonctionnement des pompes à eau pour l’irrigation et générateurs d’énergie pour la petite industrie. De plus l’huile aurait un coût de revient inférieur au diesel ou biodiesel. Environ 75% de l'électricité en Haïti est produite dans des grands moteurs diesel ou au Mazout à révolution lente créant une forte demande potentielle pour le l’huile-combustible de Gwo Medsiyen..

Le Biodiesel est un substitut direct au pétro-diesel, est aussi efficace et a la possibilité de mieux brûler que le pétro-diesel si les normes de qualités sont respectées. Le biodiesel peut être utilisé dans les moteurs diesel pur (B100) ou mélangé avec du diesel (à n'importe quel pourcentage B2 2%, à B100 100%). La majorité de la consommation de carburant liquide en Haïti est sous forme de pétro-diesel et de mazout qui utilisent des moteurs à allumage par compression idéal pour l'utilisation de biodiesel au Gwo Medsiyen. En plus de la substitution du pétro-diesel, le biodiesel est aussi moins toxique que le kérosène utilisé dans les lampes et les réchauds. L’utilisation du biodiesel dans les lampes et les réchauds aurait un impact important en zone rurale pour l’éclairage et la cuisson.

Le tourteau riche en protéine pour l’alimentation animale est un potentiel produit de grande valeur dérivé des variétés de Gwo Medsiyen non toxique. Les graines de Gwo Medsiyen contiennent une forte teneur en protéine semblables ce qui crée une opportunité pour le Gwo Medsiyen de produire non seulement de l’énergie mais aussi de la nourriture et des aliments pour animaux en plus grandes quantités que ne le ferait le soja. Haïti importe de la nourriture pour les animaux qui est trop coûteuse pour les petits exploitants et est un facteur limitant de l’élevage de poulets, de tilapias, de cochons et pour la production laitière. Contrairement au soja, le Gwo Medsiyen peut être cultivé sur des terres qui ne sont pas utilisées pour des cultures vivrières traditionnelles ce qui fait de ce dernier une culture potentiellement lucrative et à usage multiple.

Les briquettes de charbon de bois est un co-produit résultant du dépulpage et décorticage du Gwo Medsiyen (pulpe séché et paroi/tégument de la graine transformées en briquette de charbon). Le charbon de bois est le principal combustible utilisé pour la cuisson des aliments en Haïti et est largement responsable de la progression rapide des taux de déforestation au cours des dernières décennies en raison du fait que le bois dur est la principale matière première pour la production de charbon.

Le miel, produit à partir des fleurs de Gwo Medsiyen, peut constituer une source de revenu additionnelle dans les zones rurales. La pollinisation du Gwo Medsiyen par les insectes, principalement les abeilles, crée des conditions idéales pour la propagation de miel, en liaison avec la culture du Gwo Medsiyen. En produisant du miel avec le pollen du Gwo Medsiyen, les abeilles accroissent la production de fruits (Gwo Medsiyen) ce qui permet d’accroître le rendement par hectare.

Voir la présentation

 

BME
•    10 :10 Bilan Energétique haïtien  et plan de développement du secteur Energétique. Bureau des Mines et de l’Energies, BME.
 
Marie Nicole DIEUDONNÉ du Bureau des Mines et de l’Energie, BME, nous a présentée l’état des lieux du secteur énergétique en Haïti.
 
Le deuxième marché dans le pays est le marché du diesel (juste après le riz).  Non seulement la moitié du parc automobile fonctionne au diesel, tout particulièrement les véhicules de transport de marchandises, mais 75% de la production électrique est aujourd’hui également produite par du diesel.  Plus de 100 millions de gallons de diesel sont consommé chaque année alors même que le pays est en situation de pénurie énergétique faute de devises pour l’achat d’équipements et de produits pétroliers.
 
 
 
10 :40 Pause Café/Poster
 
 
 
poster1
Séance Poster
 
•    11 :30 Le développement des filières, comme condition nécessaire à la Gestion Durable des Terres.  Jean Chariot Michel MDE/PNUD
 
En Haïti, 60% des terres ont un taux d’inclinaison supérieur à 20%.  La majeure partie de ces pentes est fortement déboisée par la pratique présente ou passée d’agriculture de plantes annuelles associées au labourage et souvent même à la culture sur brûlis ;  cette forme de déboisement s’accompagne ou est combinée à la déforestation pour prélever du bois de chauffage ou pour la fabrication de charbon.  Ces pratiques conduisent à laisser les mornes à nus et du fait de l’érosion intensive qui y est associée, à la perte de la fertilité et à l’abandon par les agriculteurs de toute culture sur ces terres.  72% de l’énergie consommée en Haïti l’est sous la forme de bois ou de charbon de bois et est directement liée à ses pratiques non durables d’exploitation des ressources (BME, Bilan énergétique Haïtien, 2009).  La pression démographique et économique sur les zones concernées est telle que jusqu’à présent, les projets de reboisement et d’aménagement des bassins versants n’ont eu que peu d’impact au niveau national.  Aussi, l’absence de travail sur les filières économiques et la rentabilité associée aux projets d’aménagement des bassins versants explique en grande partie l’absence de durabilité de ces projets.  Les récentes inondations en Haïti, à la suite de la saison cyclonique de 2008, illustrent la nécessité de promouvoir des solutions techniques durables de reboisement des mornes d'Haïti tout en augmentant simultanément la sécurité économique des cultivateurs.

Il apparaît donc essentiel de promouvoir des structures de conservation des sols jouant en même temps un rôle productif.
 
 
•    12 :00 L'utilisation des sols: plus de 60% des terres en Haïti sont à peine ou pas du tout exploitées à cause de la déforestation et la dégradation des sols. L'imagerie aérienne et satellitaire et l’analyse des données géographiques (SIG) permettront d’identifier les terres disponibles et appropriées pour cultiver le Gwo Medsiyen en Haïti sans affecter la production alimentaire et tout en préservant l’environnement. Gael Pressoir, CHIBAS.
 
Du fait de la situation de pénurie alimentaire que connaît le pays, il est essentiel que la culture du Gwo Medsiyen n’affecte pas la production alimentaire déjà limitée et plus largement la sécurité alimentaire.  La question de la disponibilité des terres en minimisant les risques d’impact socio-économique et environnementaux est essentielle à l’établissement d’une stratégie nationale de développement de la culture du Gwo Medsiyen.

Pour évaluer la quantité de terres disponible pour la culture du Gwo Medsiyen tout en minimisant les risques socio-économique, nous avons exclu les montagnes humides (propice à l’arboriculture fruitière), les zones au dessus de 1000 m d’altitude, les pentes d’inclinaisons supérieures a 40%, les sols a fort potentiel agricole (cultivés ou non) et les zones cultivées.  Dans un model plus conservateur nous avons de plus exclu toutes les plaines, vallées ou plateaux avec une inclinaison inférieure à 12% (cultivées ou non et indépendamment de l’aridité) et également l’ensemble des sections communales à forte densité de population. 
 
Ces résultats préliminaires suggèrent qu’entre 500,000 et 800,000 hectares de terres subhumides et semi-arides seraient appropriées pour la culture du Gwo Medsiyen sans affecter la sécurité alimentaire et sans empiéter sur les terres aujourd’hui cultivées.  Même le modèle le plus conservateur (qui réserve les montagnes humides et l’ensemble des zones de faible inclinaison non cultivés aujourd’hui pour accroître la production alimentaire) laisse une importante surface de terres disponible pour la culture du Gwo Medsiyen.  Seuls 350,000 hectares seraient nécessaires pour satisfaire l’ensemble de la consommation actuelle haïtienne de Diesel (BID et USAID/DEED, Etude de faisabilité de la filière Biodiesel, 2009).  Il y a donc suffisamment de terres en Haïti pour produire le Biodiesel nécessaire à notre consommation interne tout en minimisant les risques d’impact sur la sécurité alimentaire, l’environnement, et la disponibilité des terres pour accroître la production alimentaire défaillante de l’île.
 
Voir la présentation   
 
•    12 :30 Expérience de Développement du Gwo Medsiyen à Madagascar, un Partenariat Public-Privé-Paysan.  Jean-Robert Estimé, Chemonics.
 
Jean Robert Estimé nous a présenté l’expérience de Chemonics a Madagascar.
 
 
13 :00 Pause Déjeuner

•    14 :00 Faisabilité économique de la filière Biodiesel en Haiti - étude préliminaire. Présentation des opportunités de marché pour Haiti et des options stratégiques pour l´investissement du secteur privé dans la filière. Eduardo Almeida, BID.
 
Une étude commanditée par la Banque Interaméricaine de Développement à analysé dans le contexte Haïtien la rentabilité d’une filière autour du Gwo Medsiyen (BID et USAID/DEED, Etude de faisabilité de la filière Biodiesel, 2009).  Les conclusions de cette étude semblent indiquer que l’exploitation du Gwo Medsiyen toxique comme non toxique peut être rentable.
 
En tout, pour satisfaire la consommation actuelle de diesel de 100 millions de gallons par an, la filière Gwo Medsiyen pourrait créer des centaines de milliers emplois directs et générer plusieurs centaines de millions de dollars de revenus dans le pays.  Ce modèle économique repose sur la valorisation de l’huile et de la fabrication de briquettes de charbon avec les résidus (Gwo Medsiyen toxique ou non toxique). On voit que les revenus dans ce scénario sont de plus de 500 USD par ha pour l’exploitant agricole et de plus de 1000 USD par ha si l’exploitant est propriétaire de l’unité de pressage 
 
 
•    14 :30 Présentation du document de Cadre Stratégique pour une Politique Nationale de Biocarburants en Haiti : Commission interministérielle sur les Biocarburants ; Arlan Lecorps (MARNDR).
 
L’Agronome Arlan Lecorps de la commission interministériel sur les biocarburants a fait le point sur le travail en cours dans l’élaboration du cadre légale.
 
 
15 :00 Pause Café

•    15 :15 Le Gwo Medsiyen et la sécurité alimentaire. Introduction, les enjeux.
 
•    15 :30 Enjeux de la sécurité alimentaire en Haiti, Gary Mathieu, CNSA
 
Du fait de la forte pression démographique et du déficit alimentaire chronique en Haïti, il apparaît essentiel que la culture du Gwo Medsiyen ne mette pas en péril la sécurité alimentaire.
 
L’essentiel des terres « propices » a la culture du Gwo Medsiyen se trouve dans deux zones d’économie alimentaire correspondant à ce que la Coordination Nationale pour la Sécurité Alimentaire (CNSA) défini comme « la zone agro-pastorale sèche » et « la zone sèche d’agriculture et de pêche ». Dans ces zones, la culture du Gwo Medsiyen n’affecterait que marginalement la disponibilité en aliments et la sécurité alimentaire.
 
Il a été néanmoins souligné par le porte parole de la CNSA à l’occasion, la nécessité de prendre en compte le paramètre démographique et estimer la proportion de la population qui bénéficieraient d’une augmentation de ses revenus dans une zone donnée et l’importance de minimiser la diversion des parcelles contribuant à la disponibilité alimentaire dans une zone donnée.  Il est clair que les Biocarburants ne résoudront pas l’insécurité alimentaire mais peuvent jouer un rôle dans l’augmentation des revenus et donc de la capacité d’acquérir des aliments dans des zones déjà fortement dépendantes du marché pour l’accès aux aliments.
 
 
•    16 :00 Un groupe de discussion axé sur les risques et opportunités associés à la définition d'une voie à suivre pour Haïti. Ces groupes de participants comprendront : des dirigeants des organisations communautaires et paysannes, des ONG, le secteur privé, des scientifiques, le Gouvernement d'Haïti et les décideurs politiques.
 
Le Comité de coordination « 4 G Kontre », qui réunit des organisations paysannes, a organisé un « sit in » le mardi 23 juin devant l’Hotel Ritz Kinam II dans lequel se déroule la « Première conférence des parties prenantes et acteurs de la filière Gwo Medsiyen »

Les organisations Mouvement paysan papaye (MPP), Mouvement paysan national congrès papaye (Mpnkp), Tèt kole ti peyizan ayisyen, Coordination régionale des organisations du Sud-est (Cros) et le Réseau national souveraineté alimentaire ont manifesté leur refus de voir se développer une filière de production d’agrocarburants au départ de la culture de Gwo medsiyen.
 
Ces organisations étaient représentées à la conférence et le porte parole Doudou Festile a exprimé le point de vue de ces organisations.   Un débat animé a pu être organisé sur les risques et opportunités du développement de la filière.
 
 
Manifestants
Manifestants devant le Ritz Kinam
 
Deuxième journée : Les technologies et stratégies à mettre en œuvre

•    8 :00 Session Poster

•    8 :30 La recherche et le développement nécessaires pour maximiser la production agricole du Gwo Medsiyen comme étant une culture bioénergétique durable pour les zones rurales en Haïti. Gael Pressoir, CHIBAS
 
 IMG_0123.JPG
•    9 :00 La transformation des fruits : récolte, dépulpage, décorticage, grillage/cuisson, pressage et stockage. Reginald Noel, Groupe Biocarburants d’Haiti.
 
 
•    9 :30 Systèmes d'information géographique (SIG) et ses applications dans la production de Gwo Medsiyen. – présentation courte ; Gael Pressoir, CHIBAS.
 
 
10 :00 Pause Café/Poster

•    10 :30 Stratégies de transformation de l’huile et de fabrication de Biodiesel pour les petits et les grands projets produisant à la fois, le biodiesel et les carburants SVO. La discussion portera sur des analyses spécifiques coûts-bénéfices – Reginald Noel, Groupe Biocarburants d’Haiti.
 
 
•    11 :00 PINHAB: Partenaires pour une Industrie Haïtienne du Biodiesel. Présentation courte - Elisabeth Cooke, PINHAB.
 
 
•    11 :15 Présentation société Biocarburants d’Haiti.  Présentation courte -  Rachel Noel, Biocarburants d’Haiti SA.
 
 
•    11 :30 Projet Gwo Medsiyen Belle Fontaine.  Présentation courte – Alexis Hurtaut, GAFE.
 
 
•    11 :45 Projet Gwo Medsiyen Nord-Est.  Présentation courte – Agronome George, Jatropha Pepinyè.
 
 
12 :00 Pause déjeuner
 
•    13 :00 Présentation du Secrétaire d'Etat à la production animale – Michel Chancy, MARNDR
 
L’un des principaux problèmes de l’élevage avicole en Haïti est le coût prohibitif de la nourriture importée.  Le Secrétaire d’Etat a souligné que la culture du soja en Haïti entrerait en compétition avec les terres produisant des vivres et n’est donc pas une option, alors que la culture du Gwo Medsiyen comestible pourrait produire le tourteau riche en protéines nécessaire au développement de l’élevage & production avicole en cultivant/reboisant les terres marginales (sans compétition avec les cultures alimentaires).
 
•    13 :15 Projet Gwo Medsiyen frontière Dominicano-Haïtienne.  Présentation courte – Chery jean Osmy, IRC/Sup-Agro/IDDI
 
 
•    14 :30 Etude de faisabilité pour l’établissement d’une filière autour du Gwo Medsiyen à Saint Louis du Sud.  Présentation courte - Yvon E Elie, CHIBAS.
 
 IMG_0118.JPG
•    14 :45 Stratégies efficaces de développement local autour du Gwo Medsiyen qui ont été réalisées en Afrique. – présentation courte – David Tilus, GAFE
 
 
•    15 :00 Définir les politiques gouvernementales, les normes et les règlements qui seront nécessaires pour l’émergence de la nouvelle agro-industrie du Gwo Medsiyen. Reginald Noel, Groupe Biocarburants d’Haiti.
 
Le manque de législation bio-carburant en Haïti est un risque actuel pour les intervenants de de la filière Gwo Medsiyen parce que le Gouvernement d'Haïti n'a pas encore créé le cadre légal pour que les ONGS et entreprises puissent opérer. Les investisseurs nationaux et internationaux sont en attente d’une législation pour pouvoir investir.
 
 
15 :30 Pause Café/Poster

•    16 :00 Rôle du secteur privé dans la mise sur pied de modèles d'affaires qui maximiseront les bénéfices pour l’ensemble des acteurs de la filière (intervenant à déterminer).

•    16 :20 Un groupe de discussion axé sur les mesures à prendre pour développer un secteur de bioénergie durable et socialement responsable à partir du Gwo Medsiyen en Haïti.
 
 
 

Séance Poster

 poster3

PRODUCTION DE BIODIESEL A PARTIR DE L’HUILE DE GWO MEDSIYEN
Auteurs: Franklin Bourdeau, Gael Pressoir
P01-CHIBAS-F-Bourdeau-Biodiesel1.pdf

Le Gwo Medsiyen comestible Production de tourteau pour l’alimentation animale
Auteur: Gael Pressoir
P02-CHIBAS-Poster-Gwo-Medsiyen-non-toxique.pdf

Minimiser l’impact sur la sécurrité alimentaire à l’aide de la cartographie
Auteur: Gael Pressoir
P03-CHIBAS-Poster-Haiti-zonage.pdf

Production d’huile et de tourteau à partir de Gwo Medsiyen non-toxique à l’échelle du village
Auteur: Gael Pressoir
P04-CHIBAS-Poster-post-recolte-small-scale.pdf

Evaluation de la chaîne de valeur pour l’établissement d’un projet Gwo Medsiyen à Saint-Louis-du-Sud
Auteurs: Yvon E Elie, Frantz Nicolas et Gael Pressoir
P05-CHIBAS-Poster-St-Louis-Econ.pdf

Zonage de la commune de St Louis du Sud pour l’établissement d’un projet Gwo Medsiyen
Auteurs: Yvon E Elie, Frantz Nicolas et Gael Pressoir
P06-CHIBAS-Poster-St-Louis-zonage.pdf

ETAPES D’EXTRACTION DE L’HUILE DE GWO MEDSIYEN
Auteurs: Gaël Pressoir, Franklin Bourdeau
P07-CHIBAS-Post-recolte.pdf

DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES POUR LA PRODUCTION DE BIOCARBURANT ET DE TOURTEAU RICHE EN PROTÉINE EN HAÏTI
Auteur: Gael Pressoirposter4
P08-CHIBAS-programme.pdf

Génération d’électricité à partir d’huile de Gwo Medsiyen
Auteurs: Dick Echols et Gael Pressoir
P09-Dick-Echols-SVO-generator.pdf

LA PRODUCTION DU BIODIESEL A BASE D’HUILE DE JATROPHA EN HAITI
Auteur: Gaelle Belot
P10-EcoDiesel-Gaelle-Belot.pdf

LA PRODUCTION DU BIODIESEL A BASE DE JATROPHA: EXTRACTION DE L’HUILE
Auteur : Gaelle Belot
P11-Ecodiesel-Post-recolte-Gaelle-Belot.pdf

Production d’énergie à but domestique et économique à partir de Jatropha curcas sur la commune de Kenscoff (Mode opératoire)
Auteur : Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement
P12-GAFE-Mode-operatoire.pdf

Production d’énergie à but domestique et économique à partir de Jatropha curcas sur la commune de Kenscoff (Ingénierie sociale)
Auteur : Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement
P13-GAFE-Poster-Ingenierie.pdf

Production d’énergie à but domestique et économique à partir de Jatropha curcas sur la commune de Kenscoff (Le projet sur le terrain)
Auteur : Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement
P14-GAFE-Poster-Terrain.pdf

Projet de Jatropha (Lhomond & Jérémie)
Auteur: Gerry Delaquis
P15-Gerry-Poster-en-francais.pdf

PINHAB: PARTENAIRES pour une INDUSTRIE HAITIENNE du BIODIESEL
Auteur : Elizabeth Cooke
P16-PINHAB_poster.pdf

 

IMG_0690.JPG

 

 

 

Nos Sponsors

 

 Donor Logo 1

 

Donor logo 2   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
< Prev   Next >